x

A PROPOS DES COOKIES

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience.
En savoir plus.

Conseils Pratiques Mutuelle / 05-07-2012

Le remboursement de la réduction mammaire

Remboursement d'une réduction mammaireDe plus en plus fréquente, la réduction mammaire concerne les femmes incommodées par la taille de leur poitrine. Le poids des seins peut non seulement être inconfortable mais également provoquer des problèmes de santé importants, notamment des maux de dos. Cependant, ces opérations, même nécessaires, coûtent chères…

En effet, l’Assurance Maladie et les mutuelles ne prennent pas en charge l’intégralité de réductions mammaires, il faut donc bien préparer cette chirurgie réparatrice pour être remboursé au mieux. Zoom sur cette opération particulière.

Qui est concerné par la réduction mammaire ?

La réduction mammaire doit, pour être remboursée totalement ou au moins en partie, être médicale et pas seulement esthétique. Pour ce faire, une condition sine qua none doit être remplie : la poitrine doit faire plus de 400 cm3.

Il faut savoir qu’une telle poitrine a un poids très important et entraîne souvent des problèmes musculaires au niveau du dos. Lorsque la poitrine dépasse les 400 cm3, il s’agit d’une urgence médicale, le poids pouvant être réellement dangereux pour la femme.

Comment se passe la prise en charge de la réduction mammaire ?

La réduction mammaire est une opération lourde peut se faire dès l’âge de 16 ans, pour un prix variant entre 3000 et 6000 euros - tarif conventionné de la Sécurité Sociale.  Si l’intervention est réellement médicale et pas seulement esthétique, l’Assurance maladie prend en charge cette opération. Pour parfaire la prise en charge, le chirurgien doit enlever minimum 300 grammes par sein.

Cependant, le tarif conventionné est bien souvent alourdi par les dépassements d’honoraires pratiqués par la plupart des chirurgiens. Cette somme peut parfois être symbolique, mais s’élève la plupart du temps à plusieurs milliers d’euros. Non remboursée par l’Assurance maladie, le dépassement d’honoraire peut être pris en charge par la mutuelle, à condition d’avoir souscrit au contrat adéquat.

Comment choisir sa mutuelle pour la réduction mammaire ?

La mutuelle est importante pour ce type d’opération puisqu’elle remboursera tout ou partie des dépassements d’honoraires. Financièrement, c’est donc un gage pour la patiente d’être opérée pour un prix peu important. Tout dépend du forfait et des options que vous avez choisies lors de la souscription à votre mutuelle.

Vous pourrez, par exemple, opter pour un remboursement conséquent pour la chirurgie réparatrice. Il est donc conseillé de prévoir cette opération au moins un an avant sa réalisation afin de pouvoir adapter votre mutuelle et être remboursée au mieux.

Effectuer un devis de mutuelle

 

Amélie MICHEL